Le shiatsu, par Essence-Zen...

Les origines

Le shiatsu est né au Japon au début du siècle, mais la première fois qu’il aurait été lu (sous le terme d’Angyô) serait dans un ouvrage qui date de 3000 ans ; Le Huangdi Nei Jing (黄帝内经) ou  Classique interne de l'empereur Jaune. (Bible de médecine).

 

Les maitres chinois « chan » qui délivraient leur savoir sur les traitements des méridiens et les techniques manuelles restèrent au japon pour former des spécialistes en acupuncture et aux thérapies manuelles.

 

L'évolution de ces thérapies manuelles proviendrait du Téaté (ou toucher instinctif), de l’Anma (où le KI et les méridiens sont au centre du toucher) et du Dô in Angyô (mouvement d’auto massage favorisant la circulation du KI). 

Le Shiatsu succinctement,

Le principe est de favoriser une meilleure circulation de l'Energie vitale (KI ou QI) qui nous caractérise intrinsèquement. 

 

Elle est sujette à tous types d’agressions extérieures comme intérieures. (Climat, émotions, nourriture, chocs,…).

Le KI, Energie ou souffle vital

Le KI, Energie ou souffle vital, ne peut être expliqué en quelques mots...

Selon la Médecine Traditionnelle Chinoise (ou MTC) qui s’inspire de l’observation (taoïste) de la nature, se fonde sur les notions principales de Yin et de Yang, des cinq éléments et du Qi (Ki).

 

Yin et Yang sont deux polarités indissociables, complémentaires et nécessaires à la création, au développement, à la maturation, au déclin puis à la transformation de toute vie dans l’Univers. Il y a donc une notion importante de cycle. De leur confrontation naît le Qi ou Ki, présent partout et tout le temps.

 

Les Cinq Eléments ou 5 Mouvements représentent des qualités d’énergie spécifiques à chaque saison. Ces qualités sont déclinées et applicables en plusieurs niveaux manifestés : 

  • Principes des 5 Eléments (Bois, Feu, Terre, Métal, Eau),
  • Principes corporels ou fonctions Organiques (Foie et Vésicule biliaire, Cœur et Intestin...),
  • Principes émotionnels (Colère, Joie, Réflexion, Tristesse, Peur)...
  • ...

Une relation intime entre notre intérieur et l'extérieur existe donc !

Afin de rétablir un déséquilibre, le praticien de shiatsu observe, examine puis applique des pressions rythmées avec ses doigts ; il peut utiliser par ailleurs les paumes, les coudes, les pieds et les genoux. 

 

Les zones parcourues sont situées sur le trajet du méridien d’acupuncture choisi, ou hors méridiens. Véritable maillage énergétique de tout le corps reliant activement les organes internes, les fluides, les émotions, l'environnement extérieur.

Le shiatsu ou du mieux-être par le toucher, habillé !

 

 

Le but du shiatsu et du Do In (DO IN : exercices physiques et respiratoires) est de stimuler et d'équilibrer une meilleure circulation du KI (Qi)...

Le shiatsu est une des huit approches alternatives désignées dans la résolution A4-0075/97 du Parlement européen votée le 29 mai 1997, en tant que "médecine non conventionnelle" digne d’intérêt.

 

Notas : le QI (se prononce tchi) en Chine et, le KI (au Japon).

              Le chan est à l’origine du zen !

Shi : doigt         Atsu : pression



Me contacter

16A avenue des gemmeurs

33950 Lège Cap Ferret

Gironde

 

Tél : 06 25 70 14 57


Me trouver


Partager